Poursuite de la baisse de consommation des carburants

Le 13 septembre 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le gazole reste le carburant de référence.
Le gazole reste le carburant de référence.
DR

Les automobilistes rechignent de plus en plus à faire le plein. Au mois d’août, les livraisons de carburants, dans l’Hexagone, ont baissé de 1,6% par rapport à la même période de 2012. Cette réduction de la demande s’explique par la diminution de 3,5% de la consommation de supercarburants.

De fait, la consommation française de carburants en cumul depuis le début de l'année ressort en baisse de 0,9% par rapport à la période comparable de 2012 tandis que sur les 12 derniers mois (septembre 2012 à août 2013), elle recule de 1% (-5% pour l'essence et stabilité pour le diesel).

La part du gazole dans la consommation de carburants s'est quant à elle élevée à 79,1%, restant ainsi proche du niveau record de 82,1% établi en janvier.

Le gazole est massivement privilégié par les automobilistes français en raison d'une fiscalité plus avantageuse que celle de l'essence.

La réduction de cet avantage fiscal, au nom des risques sanitaires liés aux particules fines issues de la combustion du diesel, fait l'objet d'un vif débat au sein du gouvernement.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus