Pour les OGM, ce n’est pas le Pérou

Le 28 avril 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Lima, la capitale du Pérou aux plus de 8 millions d'habitants, veut adopter une ordonnance pour se déclarer ville libre d'organismes génétiquement modifiés (OGM) dans le cadre d'une vague de mobilisation contre un décret du gouvernement, perçu comme favorable aux OGM.

L'ordonnance est en préparation, et va être approuvée le plus rapidement possible par la nouvelle municipalité socialiste, a annoncé mercredi 27 avril le maire adjoint Eduardo Zegarra. C'est une mesure de précaution, et de préservation de la biodiversité, face à une réglementation surprise.

Lima, ainsi que d'autres collectivités régionales, des groupements agricoles, des collèges d'ingénieurs agronomes et de médecins, et des associations écologistes, dénoncent le décret sur la biosécurité publié mi-avril par le ministère de l'agriculture, car il ouvre la porte, selon eux, à un afflux d'OGM.

Pour le ministre, Rafael Quevedo, le texte ne fait que réglementer les procédures d'entrée d'OGM entre divers organismes responsables de la biodiversité, liés au ministère de l'agriculture ou à celui, récemment créé (2008), de l'environnement.
C'est un règlement qui vise à éviter les erreurs, contrôler dûment l'usage de transgéniques, et s'assurer qu'ils ne puissent entrer s'il est avéré qu'il y a un risque, a déclaré Rafael Quevedo mercredi, dans un communiqué.

Des cultures expérimentales de maïs transgénique sont prévues au Pérou, mais des produits OGM (soja et maïs, notamment) y entrent déjà, importés pour l'alimentation du bétail, et aussi pour l'industrie agroalimentaire. Une loi oblige à étiqueter les produits contenant des OGM.
Dans un communiqué, le ministère rappelle que le Pérou est un des principaux exportateurs mondiaux de produits biologiques (café et cacao, entre autres) avec 3 milliards de dollars (2 milliards d'euros) par an de revenus, et 40.000 producteurs certifiés.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus