Portugal : EDP plaide pour l’hydraulique

Le 18 septembre 2006 par Enerpress
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Antonio Mexia, pdg du groupe Energias de Portugal (EDP) a plaidé le 14 septembre pour une plus grande exploitation des ressources hydrauliques de son pays et annoncé la cession prochaine de 25% des parts que la compagnie détient dans le Gestionnaire des réseaux de transport (GRT). Libéralisation du secteur oblige, EDP devra céder 25% des parts qu’il détient dans Rede Eléctrica Nacional (REN), pour ne pas y excéder 5%, comme le préconise la loi. Antonio Mexia n’a pas confirmé de calendrier pour l’opération, bien qu’elle ait été initialement envisagée pour novembre,. Mais il y a déjà repreneur. L’Espagnol Endesa a voulu marquer le 15 septembre «son intérêt de principe» sur 5% du GRT. En outre, le président du premier électricien lusitanien a estimé que «le Portugal doit mieux tenir compte de son potentiel» hydraulique, s’appuyant sur l’exemple de son voisin espagnol. Il a évalué que si un tiers de ce potentiel était exploité, l’équivalent des émissions de gaz polluant de trois millions de voitures pourrait être évité. EDP est à la tête d’un programme de construction de barrages hydrauliques dans les prochaines années pour un montant de 832 millions d’euros.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus