Portables: le risque de cancer non démontré à ce jour

Le 19 août 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Globalement, les études publiées à ce jour ne démontrent pas une augmentation du risque de tumeur après environ 10 ans d’utilisation d’un téléphone portable, selon les conclusions d’une analyse de la littérature, publiée dans la revue Epidemiology de septembre (1).

Anders Ahlbom et ses collègues de la Commission internationale pour la protection contre les radiations non ionisantes (2), une organisation à but non lucratif constituée de scientifiques indépendants, ont analysé les études ayant évalué le lien entre l’exposition aux radiofréquences émises par les portables et le risque de tumeur du cerveau et de la tête.

D’après leurs conclusions, les données actuelles ne suggèrent pas d’association causale entre l’utilisation d’un téléphone mobile et le risque de tumeur à croissance rapide, telle que le gliome chez l’adulte. En revanche, pour les tumeurs à croissance lente, telles que le méningiome et le neurinome de l’acoustique, l’absence de lien est moins claire en raison d’une période d’observation trop courte, indiquent les auteurs.

Dans un éditorial, Kenneth Rothman, professeur d’épidémiologie à l’université de Boston (Etats-Unis), souligne que les publications du scientifique Lennart Hardell se distinguent du reste de la littérature et démontrent certains effets néfastes des téléphones –ce qui pourrait être expliqué par l’emploi d’une méthodologie distincte.

Les conclusions très attendues de l’étude Interphone sur cette question devraient être également bientôt publiées (3).

(1) «Epidemiologic evidence on mobile phones and tumor risk: A review» Ahlbom A. et al., Epidemiology vol. 20, n° 5, p. 639-652 (2009)
(2) International Commission for Non-Ionizing Radiation Protection: ICNIRP
(3) Dans le JDLE «Téléphonie mobile: l’étude Interphone dans les tuyaux»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus