Pollution record à Hong Kong

Le 03 août 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'île est enveloppée d'un nuage blanchâtre
L'île est enveloppée d'un nuage blanchâtre

Les habitants de l’île de Hong Kong sont priés de rester chez eux. Les autorités chinoises leur ont adressé ce message le 2 août en raison de taux records de pollution enregistrés dans l’air.

«Il s’agit de la pollution aérienne la plus élevée à Hong Kong depuis le début des relevés sur ce territoire, en 1999, si l’on ne prend pas en compte un nuage naturel de poussière qui s’est produit il y a deux ans», a précisé à l’AFP Y.F. Chau, porte-parole du département de la protection de l’environnement.

En mars 2012, en effet, une tempête de sable venue du nord de la Chine avait recouvert Hong Kong d’un nuage de poussière.

La météo est actuellement au beau fixe sur l’île, avec un soleil radieux et des températures supérieures à 30°C. Pourtant, lorsqu’ils regardent le ciel, les 7 millions d’habitants se trouvent face à un large nuage blanchâtre.

Selon les autorités, la pollution est accentuée par la présence d’un typhon sur l’île de Taiwan, située à 700 kilomètres.

Les militants écologistes hongkongais ont tiré le signal d’alarme. Ils estiment qu’il faut arrêter de rendre responsables les conditions météorologiques et les usines du continent.

«Si Hong Kong ne produisait pas de pollution, les conditions météo ne pourraient pas envenimer ainsi la situation», a déclaré Erica Chan, directrice de campagne à l’ONG Clean Air Network. Selon elle, la pollution est essentiellement issue du trafic automobile à Hong Kong.

L’ONG indique sur son site que les seuils d’alerte établis par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont été largement dépassés pour les particules PM 10 et PM 2,5 ainsi que pour le dioxyde d’azote (NO2) et le dioxyde de soufre (SO2).

Selon une enquête publiée en avril dernier par le cabinet Eca International, spécialisé dans la mobilité internationale, la qualité de l’air de Hong Kong est l’une des pires au monde, à cause des centrales au charbon et du trafic automobile.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus