Pollution: les camions n’iront plus à Chamonix

Le 06 janvier 2015 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les poids lourds ne peuvent plus emprunter le tunnel du Mont-Blanc.
Les poids lourds ne peuvent plus emprunter le tunnel du Mont-Blanc.

Les particules fines ne sont pas seulement nuisibles au sortir des conduits de cheminée franciliens. Mardi 6 janvier, le préfet de Haute-Savoie a pris un arrêté interdisant à partir de mardi 6 janvier minuit le transit des poids lourds les plus polluants via le tunnel du Mont-Blanc en raison d'un épisode de «pollution majeur» sévissant dans la vallée de l'Arve, selon un communiqué publié par la préfecture.

Cette vallée, qui compte notamment la ville de Chamonix, subissait mardi son 7e jour consécutif de pollution aux particules fines (PM10), dont le taux devait dépasser 100 microgrammes (µg) par mètre cube mardi et approcher 125 µg/m3 mercredi, des «niveaux historiquement élevés» selon une source proche du dossier, interrogée par l’AFP.

C'est pourquoi le préfet a décidé d'activer pour la première fois un dispositif de restriction de la circulation mis en place pour les vallées de Savoie et Haute-Savoie par un arrêté interpréfectoral du 18 juillet 2014.

A partir de mercredi, les poids lourds de classe Euro 3 de plus de 7,5 tonnes seront ainsi interdits de transit via le tunnel du Mont-Blanc et les poids lourds de classe Euro 0 et Euro 1 de 7,5 t ne pourront plus traverser la vallée de l'Arve. Selon les dernières estimations de la préfecture de région, ces camions représentent environ 10% de la flotte de poids lourds de transit mais génèrent près du 5e des émissions de particules fines et oxyde d'azote.

L'activation d'un tel dispositif est une première en France. Au vu des prévisions météorologiques, il est fort probable qu’il soit reconduit jeudi.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus