Pollution de l’air: un coût sanitaire de 3.500 milliards de dollars

Le 22 mai 2014 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Une facture sanitaire qui s'alourdit
Une facture sanitaire qui s'alourdit
DR

Chaque année, la facture sanitaire de la pollution de l’air s’élève à environ 3.500 milliards de dollars (2.563 milliards d’euros) pour les pays développés, la Chine et l’Inde, selon des estimations publiées mercredi 21 mai par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Le chiffre a de quoi faire tousser: il équivaudrait à près de 5% du PIB mondial, estimé à 71.830 milliards de dollars (52.022 Md€) en 2012. Pour y aboutir, l’OCDE s’est basée sur les chiffres 2010 de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui faisait état de 3,4 millions de morts annuelles liées à la pollution de l’air extérieur.

En tenant compte aussi bien des décès que des maladies, le coût s’élèverait à 1.728 Md$ dans les 34 pays membres de l’OCDE [1], à 1.371 Md$ en Chine et à 459 Md$ en Inde. La moitié de ces coûts, soit environ 1.700 Md$, seraient dus au seul trafic routier.

Selon l’OCDE, la tendance est clairement à la hausse: depuis 2005, la Chine a vu ce coût augmenter de 70%, l’Inde de 80%! De plus, les données sanitaires utilisées dans le rapport sont déjà dépassées: fin mars, l’OMS a estimé à 3,7 millions le nombre de décès liés à la pollution extérieure en 2012. Avec la pollution intérieure, à l’origine de 4,3 millions de morts, une personne sur 8 dans le monde décèderait du fait de la pollution de l’air (voir le JDLE).

[1] L’OCDE compte la plupart des pays de l’UE, ainsi que la Norvège, la Suisse, l’Islande, les Etats-Unis, le Canada, le Mexique, le Chili, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Japon, la Corée du Sud, Israël et la Turquie.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus