Pollution d’eau au Texas: Fujicolor plaide coupable

Le 10 septembre 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Pendant trois ans, l'usine de Terrell a rejeté des quantités excessives de déchets, produits par le process industriel de photographie argentique, qui se sont retrouvés dans la station d'épuration locale. D'après l'annonce faite par le Département de justice et l'Agence de protection de l'environnement (EPA) le 6 septembre, Fujicolor processing doit désormais verser 200.000 dollars (146.174 euros) d'amende, et la filiale de Fujifilm USA a plaidé coupable pour avoir violé les conditions de prétraitement requises par le permis de l'usine texane.

Une enquête interne a montré qu'entre 1999 et 2002, des employés ont délibérément choisi de transmettre à la municipalité des tests conformes aux limites fixées par le permis. Si les échantillons d'effluents montraient des teneurs en substances toxiques supérieures aux limites, les employés attendaient d'obtenir des échantillons conformes pour les envoyer aux autorités locales.

En 2002, la ville de Terrell avait déjà condamné l'usine à une amende de 105.725 dollars (77.267 euros) pour avoir dépassé les limites autorisées. Depuis, Fujicolor a renvoyé les employés mis en cause et déclare avoir tout mis en oeuvre pour prévenir de telles violations.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus