Pollution au chlore en Grande-Bretagne: une amende insuffisante

Le 28 janvier 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La plus grande entreprise de l’eau britannique, Thames Water, a été condamnée lundi 26 janvier à une amende de 125.000 livres (134.000 euros) pour pollution au chlore de la rivière Wandle, dans le sud de Londres, en septembre 2007.

D’importantes quantités de chlore avaient été déversées accidentellement pendant le nettoyage d’une station d’épuration appartenant à l’entreprise. Bien qu’au courant, celle-ci n’avait pas immédiatement lancé l’alerte.

Le produit chimique s’était répandu sur près de 5 kilomètres, anéantissant 20 ans de travaux de restauration de la qualité des eaux. Pendant trois jours, des bénévoles et l’Agence de l’environnement, organisme public de protection de l’environnement en Angleterre et au Pays de Galles, avaient enlevé deux tonnes de poissons morts.

Le montant de l’amende a suscité l’émoi de l’agence qui a estimé qu’il était insuffisant –moins de 0,1% du chiffre d’affaires annuel de l’entreprise. «En 2007, les compagnies de l’eau ont été responsables du cinquième des pollutions sérieuses, causées par la mauvaise maintenance, la surexploitation ou l’obsolescence des stations d’épuration», a déclaré au Guardian Ed Mitchell, patron de l’agence.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus