Pollution au benzène: état d'urgence en Russie

Le 24 novembre 2005 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Selon l'AFP, suite à une explosion d'une usine pétrochimique qui a eu lieu le 13 septembre et qui aurait fait au moins 5 morts , une nappe de benzène s'est répandu dans un fleuve du nord-est de la Chine, nommé Songhua. Elle menace de priver d'eau potable la ville d'Harbin, située à 380 kilomètres de l'usine. Les 4 millions de résidents de la ville n'ont que peu de temps pour se préparer étant donné qu'ils n'ont été alertés des conséquences de l'accident industriel que le 23 novembre

Côté Russie, où le fleuve Songhua devient Sungari, la situation apparaît mieux maîtrisée puisque l'état d'urgence devrait être appliqué dès vendredi. En effet, le cours d'eau est la principale source d'eau potable de la ville de Khabarovsk (600.000 habitants). Or la pollution devrait atteindre la ville au début du mois de décembre. Toujours selon l'agence de presse, Le ministère russe chargé des situations d'urgence prévient que le système d'approvisionnement de Khabarovsk en eau potable sera bloqué environ 3 jours. La ville sera alors approvisionnée par une soixantaine de citernes d'eau potable, qui desserviront tout d'abord les hôpitaux, les orphelinats et les fabriques de pain, selon l'état-major local. Avertie d'une possible interruption de fourniture d'eau, la population de Khabarovsk a commencé à constituer des stocks de bonbonnes d'eau potable, selon les autorités locales qui ont commandé des livraisons exceptionnelles pour empêcher la panique, selon la même source.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus