Polluants: lutter contre leurs impacts sanitaire ET climatique est plus efficace

Le 20 janvier 2010 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Prendre en compte l’impact climatique des polluants de l’air dans les politiques environnementales européennes permettrait de réaliser un gain de l’ordre de 2,5 milliards d’euros, selon le Centre pour la recherche internationale sur le climat et l’environnement d’Oslo (Cicero, Norvège).

Dans une étude publiée en septembre 2009 dans la revue Environmental science and policy (1), relayée début janvier par la Commission européenne, les chercheurs du Cicero se sont penchés sur les impacts de plusieurs polluants: dioxyde de soufre (SO2), ammoniac (NH3), composés organiques volatils, monoxyde de carbone (CO), oxydes d’azote (NOx), méthane (CH4) et particules fines…

Ainsi, outre le fait d’être des polluants de l’air et d’avoir des impacts sanitaires et agricoles, le SO2 et le carbone organique ont un effet refroidissant sur le climat, tandis que la suie a un effet réchauffant. Le méthane est inclus dans le protocole de Kyoto, mais n’est pas directement pris en compte par les règlementations en matière de qualité de l’air, alors qu’il contribue à la formation de l’ozone au sol, à l’origine de problèmes de santé, rappelle la Commission.

Si l’UE met en place des politiques ne s’attaquant qu’aux problèmes sanitaires et agricoles des polluants de l’air, le Cicero évalue à 34,4 milliards € le montant des dommages évités, mais à 36,9 milliards si l’aspect climatique y est intégré. Les chercheurs ont pris pour hypothèse un prix de 60 €/t de CO2 stable sur 100 ans.

(1) P. Tollefsen et al., «Air pollution policies in Europe: efficiency gains from integrating climate effects with damage costs to health and crops», Cicero, in Environmental science and policy, mis en ligne le 10 septembre 2009


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus