Polluants dans les jouets: une nouvelle directive européenne.

Le 22 juillet 2011 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L’Union européenne vient de renforcer sa réglementation concernant l’importation de jouets.  

La nouvelle directiverendue publique mercredi 20 juillet dernier vise à limiter l’importation de jouets contenant des phtalates ou des retardateurs de flammes.
 
Trop souvent présents dans les jouets d’importation, les phtalates, molécules employées pour assouplir les plastiques, affectent la santé des enfants puisque ce sont des perturbateurs endocriniens. Quant aux retardateurs de flammes, ils peuvent retarder la croissance des enfants et aussi agir sur leur système endocrinien.
 
La directive permet ainsi de renforcer les contrôles aux frontières ce qui pourrait restreindre l’entrée dans l’Union européenne de jouets chinois qui représentent 80% des importations totales de l’Union. Les fabricants, les distributeurs et les importateurs devront, en effet, faire un effort pour que la présence de produits dangereux dans les jouets soit signalée avant toute mise sur le marché. La traçabilité sera assurée en ajoutant sur les jouets, le nom, l’adresse et le numéro de l’article.
 
«Nous disposons ainsi d’une meilleure réglementation en matière de jouets avec des critères sanitaires des plus stricts», explique le commissaire européen à l’industrie, Antonio Tajani.
«Pourtant ce n’est pas suffisant de renforcer la réglementation, nous avons également besoin de la participation de chacun des états membres pour assurer la surveillance des marchés frauduleux
 
En 2009, le marché européen des jouets était évalué à 14,5 milliards d’euros, et il représente au total 25% du marché mondial. La Chine est l’un des exportateurs les plus importants en Europe mais des doutes subsistent sur la qualité des produits qu’elle exporte vers l’Union. 
 
 


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus