Pneus usagés: une collecte réduite en 2012

Le 14 mai 2013 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Moins de kilomètres parcourus, moins de pneus usagés
Moins de kilomètres parcourus, moins de pneus usagés

C’est une première. L’éco-organisme Aliapur, en charge de la collecte des pneus usagés, n’a pas rempli les objectifs qu’il s’était fixés l’an dernier. En 2012, seulement 293.099 tonnes de pneus ont été collectées, soit 28.827 tonnes de moins que prévu par les versements des éco-contributions.

Pourquoi un tel décalage? «Cette baisse s’explique par la très forte réduction des ventes de pneus neufs, enregistrée l’an dernier, et par la baisse du kilométrage moyen parcouru par un Français, d’environ 1.000 kilomètres sur l’année, elle-même liée à la hausse du prix des carburants», explique Eric Fabiew, directeur général d’Aliapur.

Les collecteurs sont donc exempts de toute responsabilité, chiffres à l’appui: 120.932 opérations de collecte ont été menées en 2012, pour seulement 116.525 l’année précédente.

En tonnage, en revanche, la dernière collecte a été réduite d’1,5% par rapport à celle de 2011, puisque 297.699 t de pneus usagés avaient alors été collectées.

Les modes de valorisation, de leur côté, varient peu. En 2012, les pneus usagés ont été le plus souvent valorisés énergétiquement (48,3%, en légère hausse de 3%). Les autres ont fait l’objet d’une valorisation matière (33,3%, en baisse de 4%) ou ont été réutilisés (18,3%, via rechapage ou réemploi direct).

Bonne nouvelle, le point noir de la filière -c’est-à-dire les pneus usagés frauduleux, qui sont collectés alors qu’ils n’ont pas fait l’objet d’une éco-contribution- est en passe d’être réglé. «Alors qu’on estimait ce stock à environ 40.000 t par an, il a été réduit de moitié en 2012, grâce à notre lobbying auprès du ministère de l’écologie depuis 2010», précise Eric Fabiew. Une circulaire prévoit désormais que l’infraction est passible d’une amende allant jusqu’à 7.500 euros par pneu. Les services de l’Etat ont par ailleurs adressé, en septembre dernier, 150 courriers aux contrevenants. Résultat: Aliapur a enregistré 96 nouveaux clients en 2012, dont les principaux sites de vente de pneus en ligne.

Dernier point noir: les stocks historiques, qui représentent au minimum 30.000 tonnes de déchets dans l’Hexagone, et en particulier la décharge illégale de Lachapelle-Auzac (Lot). «Ce stock a été réévalué à la hausse car la décharge abandonnée se trouve sur une ancienne carrière», reconnaît Eric Fabiew. Au moins 20.000 t de pneus usagés y seraient enfouies.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus