Pnaq 2: Bruxelles donne deux semaines à la France...

Le 01 décembre 2006 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La France a deux semaines pour soumettre à la Commission européenne un meilleur plan d'allocation de quotas de CO2, après avoir retiré mardi 28 novembre une première version pour éviter un blâme de Bruxelles, a indiqué le commissaire à l'environnement Stavros Dimas. «La France nous a informé mardi soir qu'elle retirait son plan pour l'améliorer et nous le re-notifier d'ici deux semaines au maximum», a déclaré Stavros Dimas mercredi lors d'une conférence de presse. «C'est une bonne nouvelle», a commenté le commissaire, qui ouvrira une procédure d'infraction si Paris ne respecte pas ce délai. Le plan initial de Paris prévoyait d'accorder 150 millions de droits d'émissions par an entre 2008 et 2012, au même niveau qu'en 2005/2007, alors qu'en 2005 ses émissions mesurées pour les mêmes installations n'ont atteint que 132 millions de tonnes.






A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus