PM 10: l’UE accorde un délai supplémentaire à l’Allemagne

Le 18 mars 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La Commission européenne a accordé, le 10 mars, un délai supplémentaire à l'Allemagne pour se conformer à la directive sur la qualité de l'air dans certaines régions.

Par cette décision, la Commission répond favorablement à la demande d’exemption de l'obligation de respecter les valeurs-limites pour les particules fines PM 10 (1), dans 5 zones ou agglomérations supplémentaires situées dans les Länder de Rhénanie-du-Nord-Westphalie et de Saxe jusqu'au 11 juin 2011.

La directive de 2008 (2) autorise une telle prorogation moyennant le respect de conditions strictes, comme l'application de plans de qualité de l'air. Jusqu'à présent, la Commission a décidé que les conditions d'exemption étaient remplies dans 54 zones de 9 Etats membres.

Les PM 10, émises principalement par l'industrie, les véhicules et le chauffage domestique, peuvent provoquer de l'asthme, des problèmes cardiovasculaires, des cancers du poumon et entraîner une mort prématurée.

(1) Depuis le 1er janvier 2005, les valeurs-limites pour les PM 10 (particules de diamètre inférieur ou égal à 10 micromètres) sont de 40 microgrammes (μg)/m3 pour la concentration annuelle moyenne et de 50 μg/m3 pour la concentration journalière à ne pas dépasser plus de 35 fois par an.
(2) Directive 2008/50/CE du 21 mai 2008 concernant la qualité de l’air ambiant et un air pur pour l’Europe


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus