Plus de transport de pétrole en Arctique?

Le 28 octobre 2014 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les pétroliers ne pourront plus sillonner les eaux de l'Arctique.
Les pétroliers ne pourront plus sillonner les eaux de l'Arctique.
DR

Au moment où les pétroliers prospectent des gisements d’hydrocarbures dans les fonds des mers de l’Arctique, l’organisation maritime internationale vient de prendre une décision qui réjouira les partisans du principe de précaution. Son comité pour la protection de l’environnement marin a approuvé, mi-octobre, l’esquisse du code polaire.

Ce texte, qui pourrait être adopté en mai 2015 et entrer en application en janvier 2017, réglementera les activités marines dans les eaux polaires. En résumé, il intègrera les règles déjà édictées par la convention internationale sur la prévention des pollutions par les navires (Marpol). A cet égard, le code polaire devrait interdire tout rejet en mer d’hydrocarbures ou de substances nocives. Les déchets alimentaires des navires ne pourront être stockés sur la glace. Aucun résidu ne pourra être jeté en mer.

Déjà en vigueur dans les eaux antarctiques, l’interdiction du transport de fioul lourd et léger sera étendue à l’Arctique. Ce qui mettra un terme aux transports d’hydrocarbures lourds, par la route Nord, entre la Chine et la Russie.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus