Plus de radioactivité que prévu autour de Fukushima

Le 07 juin 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le combustible nucléaire de trois réacteurs de la centrale de Fukushima Dai-Ichi pourrait avoir percé les cuves des réacteurs après avoir fondu dans les jours qui ont suivi le tsunami du 11 mars, rapporte ce mardi 7 juin le Yomiuri Shimbun, citant un rapport gouvernemental. ??
 
Selon le plus grand journal nippon, le gouvernement japonais va informer l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) que le combustible nucléaire en fusion pourrait avoir percé la cuve des réacteurs 1, 2 et 3 et s'être accumulé au fond de l'enceinte de confinement qui entoure la cuve.??
 
Tepco avait reconnu, le mois dernier, que le combustible avait partiellement ou totalement fondu dans ces trois réacteurs, mais n'avait pas émis l'hypothèse qu'il ait pu percer les cuves des réacteurs.??
 
Toutes ces données restent à confirmer, les techniciens n'ayant pas la possibilité de voir l'état réel de l'intérieur des réacteurs.??
 
L'Agence japonaise de la sûreté nucléaire (Nisa, selon l’acronyme anglais) a d'autre part multiplié par deux son estimation de la quantité de particules radioactives émises dans l'atmosphère pendant la première semaine suivant l'accident.??
 
La Nisa estime que 770.000 terabecquerels (TBq) se sont échappés des réacteurs endommagés et non pas 370.000 comme estimé mi-avril.??
 
A l’époque, une autre commission gouvernementale (la Nuclear Safety Commission) avait évalué à 630.000 TBq la radioactivité émise à la suite des explosions d'hydrogène.??
 
Au vu de ces nouveaux chiffres, la catastrophe japonaise aurait donc relâché l’équivalent de 15 à 20% des rejets radioactifs de Tchernobyl et non plus 10% comme annoncé précédemment.??
 
Les experts soulignent que la majeure partie des particules ont été emportées par les vents vers l'océan Pacifique, sans survoler les zones habitées.??
 

Malgré cela, le gouvernement japonais n’exclut pas de procéder à de nouvelles évacuations de population. 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus