Plus de bijoux au cadmium

Le 23 mai 2011 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
A partir de décembre 2011, la présence de cadmium dans les bijoux, les matières plastiques et les baguettes de brasage sera interdite dans l’Union européenne. Selon un communiqué de l’UE paru le 20 mai dernier, cette interdiction sera adoptée sous la forme d'une modification du règlement Reach.
 
Alors que des concentrations élevées en cadmium ont été relevées dans certains articles de bijouterie, en particulier les bijoux d'imitation importés, une nouvelle disposition va donc interdire l'utilisation de cadmium dans tous les types de bijoux, à l'exception des bijoux anciens. Jusqu’à présent tous les consommateurs, et notamment les enfants, s’exposaient par voie cutanée ou par succion à cette substance toxique.
 
L'interdiction porte également sur le cadmium présent dans les matières plastiques et dans les baguettes de brasage, qui sont utilisées pour assembler des matériaux dissemblables, notamment en modélisme amateur pour la reproduction de locomotives à vapeur. Les vapeurs qui se dégagent lors du brasage sont extrêmement dangereuses en cas d’inhalation.L'utilisation de ces matériaux de brasage sera donc interdite, sauf pour des usages professionnels très spécifiques.
 
«L'interdiction du cadmium dans les bijoux va protéger les consommateurs, en particulier les enfants. C'est également une bonne chose pour l'environnement, car les matières plastiques sans cadmium vont contribuer à la réduction de la pollution. Cette mesure encourage le recyclage des déchets de PVC, ce qui marque un grand progrès dans l'action menée pour économiser les ressources», déclare Janez Poto?nik, membre de la Commission européenne chargé de l’environnement.
 
Outre l’interdiction dans tous les produits en matière plastique, cette mesure devrait encourager la valorisation des déchets de PVC en vue de leur réutilisation dans un certain nombre de produits de construction. En effet, le cadmium, substance cancérigène reconnue, était autrefois utilisé comme colorant ou stabilisant dans certains articles en matière plastique. Il est interdit, au sein de l’Union, depuis 1992 mais reste autorisé dans certains PVC rigides faute de produits de substitution sur le marché. Des substituts étant maintenant disponibles, l'industrie européenne du PVC a donc décidé d'éliminer progressivement le cadmium de tous les PVC, dans le cadre d'un programme dénommé «Vinyl 2010».
 
La réutilisation du PVC valorisé ne concernera que les PVC contenant de faibles concentrations de cadmium et présent dans un nombre limité de produits de construction, sans danger pour la santé publique ou pour l'environnement. Afin d'informer correctement les consommateurs, les produits fabriqués à partir de ce PVC valorisé, qui seront commercialisés, porteront un pictogramme spécifique.
 
Enfin, l'utilisation du cadmium dans les piles et accumulateurs et les produits électroniques fait l'objet de restrictions depuis 2004.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus