Plus de 5.000 brevets d’éco-innovation publiés en 2009

Le 16 février 2010 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les brevets d’éco-innovation ont représenté 37% du total des brevets français publiés en 2009, selon une étude de l’Institut national de la propriété industrielle (INPI) réalisée en partenariat avec l’Ademe. Cela représente 5.000 brevets.

L’INPI s’est limité à l’analyse de 2.000 brevets Verts, portant directement et uniquement sur les éco-innovations, dans l’énergie, les transports, le bâtiment, et la dépollution. La part de ces «éco-brevets» a été multipliée par 2 entre 2000 et 2009, soit 15% du total des brevets français, écrivent l’Ademe et l’INPI.

Les brevets sur le solaire, l’éolien et les propulsions alternatives sont à la hausse. Ceux relatifs à la biomasse, au nucléaire, la pile à combustible et le moteur à combustion interne suivent une tendance à la baisse.

Peu de brevets ont été déposés dans la dépollution des sols, note l’INPI dans son étude, contrairement à ceux du secteur du traitement de l’air, en forte augmentation.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus