Plus de 30 millions de déplacés en 2017

Le 16 mai 2018 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
18,8 millions de personnes ont été forcés de quitter leur domicile à cause d'une catastrophe climatique
18,8 millions de personnes ont été forcés de quitter leur domicile à cause d'une catastrophe climatique

Selon le rapport annuel publié ce 16 mai par l’Observatoire des déplacements internes (IDMC), 30,6 millions de personnes ont dû quitter leur domicile, l’an dernier, à cause d’une catastrophe climatique ou d’un conflit.

 

Environ 80.000 déplacés par jour. Tel est l’alarmant bilan dressé par l’IDMC, qui précise que 61% d’entre eux ont été chassés par une catastrophe climatique et 39% par un conflit.

 

18,8 millions de déplacés climatiques

Précisément, les inondations ont forcé 8,6 millions de personnes à fuir leur domicile, et les tempêtes -en particulier les cyclones dont Mora au Bangladesh- ont provoqué 7,5 millions de déplacements. Au total, un événement climatique extrême a généré 18,8 millions de déplacés dans 135 pays.

 

4,5 millions de Chinois

La Chine abrite le plus grand nombre de déplacés climatiques (4,5 M), devant les Philippines (2,5 M), Cuba et les Etats-Unis (1,7 M). Viennent ensuite l’Inde (1,3 M), le Bangladesh (946.000), la Somalie (899.000), le Vietnam (633.000), l’Ethiopie (434.000) et le Népal (384.000).

«Les déplacements marquent souvent le début de crises plus complexes. Faute d’actions, nous risquons de décevoir les millions de personnes déplacées et de compromettre le développement des pays qui les abritent», avertit Alexandra Bilak, directrice de l’IDMC.

 



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus