Plus de 3.000 intoxications au monoxyde de carbone pendant l’hiver

Le 12 mars 2013 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les services d'urgences ont pris en charge la grande majorité des cas
Les services d'urgences ont pris en charge la grande majorité des cas

3.160 personnes ont été intoxiquées au monoxyde de carbone (CO) en France depuis le 1er septembre 2012, indique le dernier bulletin de surveillance de l’Institut national de veille sanitaire (InVS).

La grande majorité des cas ont été pris en charge par les services d’urgence, mais 33 personnes sont mortes en raison d’appareils de chauffage défectueux ou inadaptés, précise l’InVS, qui rappelle que le CO est un gaz invisible et inodore, pouvant être mortel en moins d’une heure.

Parmi les 980 épisodes d’intoxication signalés, on note aussi des utilisations inappropriées de groupes électrogènes, braseros et barbecues.

Pour prévenir tout risque d’intoxication, les groupes électrogènes ne doivent jamais être installés dans un lieu fermé (maison, garage, cave), mais être impérativement placés à l’extérieur des bâtiments.

Les autres consignes de sécurité résident dans l’entretien régulier des chaudières, chauffe-bains, inserts et poêles et dans le fait ne pas utiliser pour le chauffage des réchauds de camping, ni des fours, braseros ou barbecues.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus