Plastiques: l’extension des consignes de tri gagne du terrain

Le 31 octobre 2018 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Objectif: mieux collecter les déchets plastique pour mieux les recycler
Objectif: mieux collecter les déchets plastique pour mieux les recycler

L’extension des consignes de tri des déchets d’emballages plastique double son périmètre d’action en France. 24 millions de personnes seront concernées fin 2019.

9 millions d’habitants supplémentaires. C’est la population qui sera touchée dès le premier trimestre 2019 par l’extension des consignes de tri des emballages plastique ménagers, suite à la sélection de 90 nouvelles collectivités –dont Paris– par Citeo. Au total, 24 millions de Français mélangeront ainsi leurs flacons, bouteilles, mais aussi pots de yaourt, films et barquettes alimentaires dans la poubelle des déchets recyclables. L’opération est financée par l’éco-organisme à hauteur de 150 millions d’euros sur la période 2018-2022 (1).

 

La moitié de la population fin 2019
Citeo compte aller plus loin en visant 10 millions de Français supplémentaires d’ici la fin de l’année 2019. «Pour ce faire, un nouvel appel à projets est lancé, incluant cette fois-ci la modernisation des centres de tri, préalable indispensable au tri des nouvelles résines en plastique», écrit-il dans un communiqué. Il est aussi décidé à renforcer le réseau de containers Trilib’ à Paris.

 

Accélérer le recyclage
Très attendu, ce coup d’accélérateur ne permettra de toucher que la moitié de la population dans un an, alors que l’extension des consignes de tri, initiée en 2011, devait être généralisée sur l’ensemble du territoire d’ici 2022, selon l’objectif assigné par la loi sur la transition énergétique (2). Cette mesure –non contraignante– avait été prise pour accélérer le taux de recyclage des déchets d’emballages plastique, qui ne dépasse guère 20% depuis près de 10 ans (26% en 2016).
Sous la présidence Macron, le ministère de la transition écologique a même franchi une étape supplémentaire, visant 100% de plastiques recyclés en 2025, dans le cadre de la feuille de route sur l’économie circulaire. Autant d’objectifs irréalisables sans une collecte généralisée dans les foyers, les entreprises et les commerces.

(1)Citeo annonce que 40 M€ supplémentaires sont accordés à la filière papiers graphiques pour la même période.

(2) Article 70


Directive Plastique / Le Conseil européen a publié, ce 31 octobre, sa position sur la directive ‘Plastique’ proposée par la Commission. Il ajoute les assiettes en papier avec doublure en plastique aux produits dont la consommation doit être réduite d’ici 2023 et souhaite interdire, outre les barquettes, les gobelets en polystyrène expansé. Il propose aussi d’élargir le financement des opérations de nettoyage des déchets en plastique aux importateurs. Le Parlement avait adopté sa version le 24 octobre dernier.


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus