Plan transatlantique contre les émissions aériennes

Le 20 juin 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le 18 juin, la Commission européenne a annoncé le lancement d'Atlantic interoperability initiative to reduce emissions (Aire), en partenariat avec l'Administration fédérale de l'aviation des Etats-Unis (FAA). Ce plan d'action s'inscrit dans le cadre du protocole de coopération concernant la coordination des deux programmes de modernisation de l'infrastructure du contrôle aérien, Single european sky ATM Research (Sesar) du côté européen et Next generation air transport system.(Nextgen) du côté américain.

«Cette initiative nous permettra d'accélérer la mise en oeuvre de technologies et de procédures ayant un impact direct sur les émissions de gaz à effet de serre (GES)», a déclaré le commissaire européen en charge des transports, Jacques Barrot. Il a ajouté:«Après la grande réussite de l'accord «open skies», voilà encore une preuve que l'Union européenne et les Etats-Unis gagnent à travailler de concert dans le secteur aérien. Ensemble, nous voulons un ciel ouvert aux avions, mais pas aux émissions».

Aire vise à «accélérer la mise en oeuvre de nouvelles technologies et procédures opérationnelles ayant un impact direct, à court et moyen terme, sur les émissions de GES». Il s'agit par exemple de réduire le bruit et les émissions de gaz durant la phase d'atterrissage des avions. Airbus et Boeing, ainsi que les opérateurs Air France-KLM et Fedex participeront à cette initiative.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus