Plan Juncker : Derichebourg empoche 130 M€

Le 25 juillet 2019 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Objectif : moderniser les broyeurs de métaux.
Objectif : moderniser les broyeurs de métaux.
Derichebourg

Pour soutenir l’économie circulaire, la Commission européenne attribue 130 millions d’euros au groupe Derichebourg. Ce qui lui permettra de moderniser ses broyeurs de métaux.

L’économie circulaire à la sauce européenne... Dans un communiqué publié le 22 juillet, l’exécutif européen annonce soutenir le plan d’investissements du groupe français Derichebourg, spécialisé dans le recyclage des métaux, par un prêt de 130 M€. Une première pour le recyclage hexagonal.

 

Respecter la directive IED

«Ce prêt est destiné à moderniser nos broyeurs de métaux (une vingtaine en France, ndlr) pour qu’ils répondent aux meilleures techniques disponibles fixées par la directive sur les émissions industrielles», explique Abderaman El Aoufir, directeur général délégué de Derichebourg. Les machines seront équipées de nouveaux dispositifs anti-bruit et de nouveaux systèmes de traitement de l’eau et des rejets atmosphériques. Au total, le groupe prévoit un investissement de 270 M€ sur 5 ans.

 

80% de recyclage, 15% d’enfouissement

La filière française du broyage de métaux recycle environ 80% des matières entrantes -essentiellement des véhicules hors d’usage, des déchets électriques et électroniques (DEEE) et des chutes d’usine-, pour fournir des fabricants d’acier et d’aluminium. 15% des déchets sont par ailleurs enfouis et 5% incinérés, selon le directeur général délégué du groupe. Un groupe qui a réalisé l’an dernier 2,9 Md€ de chiffre d’affaires, dont 2 Md€ via la division recyclage et 900 M€ via la division multiservices (nettoyage).

 




 

 

 



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus