Plan d’action sur le chlordécone: les orientations 2009

Le 09 avril 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Interdit en France métropolitaine en 1990 et aux Antilles en 1993, le chlordécone (un insecticide notamment utilisé pour lutter contre le charançon du bananier) fait l’objet d’un plan d’action 2008-2010. Doté d’un budget de 33 millions d’euros, il vise à réduire l’exposition au chlordécone (encore présent c’est un produit très stable)et à renforcer les connaissances concernant l’impact sur la santé de la population en Martinique et en Guadeloupe.

Lundi 6 janvier, un rapport interministériel d’activité pour l’année 2008 a été transmis à différents ministères. Il fait le point sur les actions déjà engagées (1) et annonce les orientations à donner pour 2009. Parmi les points qui feront l’objet d’une attention particulière pour l’année à venir, la communication est en première place, avec comme objectif la publication des premiers résultats des études de santé au cours du second semestre. Des recherches complémentaires, ainsi qu’une surveillance de l’impact sanitaire des pesticides, seront proposées par le comité scientifique international; des analyses de sols avant plantation (afin d’éviter la commercialisation de denrées contaminées) seront mises en œuvre dans le cadre réglementaire dit du «paquet Hygiène».
Enfin, les actions du plan relatives à la production halieutique seront renforcées, pour que les pêcheurs puissent bénéficier de mesures d’accompagnement comparables à celles retenues pour les agriculteurs et les aquaculteurs.

(1) Dans le JDLE «Ouverture d’un site d’information sur le chlordécone»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus