Piles au mercure: bientôt un mauvais souvenir

Le 25 mars 2011 par Sonja van Renssen
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

 D’ici juillet 2011, 95% des piles «boutons» fabriquées par les membres de l’Association européenne des fabricants de piles (EPBA) seront garanties sans mercure, selon le premier rapport sur la durabilité de l’association publié cette semaine. Ceci évitera la production de 1.890 kilogrammes de mercure par an.

Les piles boutons sont ces petites piles très plates utilisées dans les montres et les appareils intra-auriculaires. S’ils peuvent se passer de mercure, le recyclage de ces appareils s’en trouvera grandement amélioré.

Les 5% restants sont des produits de niche pour des applications spécifiques, où le mercure demeure essentiel pour assurer une bonne performance. Le mercure a été banni de la plupart des autres piles vers le milieu des années 1990.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus