Phtalates: le Danemark forcé de capituler

Le 03 juillet 2014 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Kirsten Brosbol veut relancer l'assaut
Kirsten Brosbol veut relancer l'assaut
DR

Le Danemark, qui avait annoncé en août 2012 l’interdiction prochaine de quatre phtalates, a dû abandonner son projet, sous pression de la Commission européenne, a affirmé mardi 1er juillet la chaîne de télévision DR.

Annoncée par la ministre de l’environnement de l’époque, Ida Auken, la décision était pour le moins pionnière: il s’agissait d’interdire, dès l’automne 2012, le DEHP (bis(2-ethylhexyl) phtalate), le DIBP (diisobutyl phtalate), le DBP (dibutyl phtalate) et le BBP (benzyl butyl phtalate) dans les produits de consommation susceptibles d’entrer en contact avec la peau ou les muqueuses.

Reportée à l’automne 2015, la mesure vient tout simplement d’être abandonnée par le Danemark, à contrecœur et sous pression de la Commission européenne. Celle-ci aurait signifié au Danemark qu’une telle décision serait contraire aux règles de l’UE, affirme DR.

La nouvelle ministre de l’environnement, Kirsten Brosbøl, a déclaré «vouloir aborder le sujet des perturbateurs endocriniens, dont les phtalates, avec le futur commissaire européen [à la santé, ndlr]. Pendant ce temps, nous allons rassembler un groupe de pays afin que nous puissions augmenter la pression sur la Commission afin qu’elle lutte contre les perturbateurs endocriniens».

Elle n’aura pas trop de mal à convaincre l’un de ses voisins, la Suède, qui a menacé de porter plainte contre la Commission devant la Cour de justice de l’UE. Motif invoqué: son retard plus que suspect à définir sa stratégie de lutte contre les perturbateurs endocriniens, en premier lieu à fixer des critères de définition de ces substances. Sous pression de plusieurs pays européens, dont la France, la Commission a publié en juin une feuille de route en ce sens (voir le JDLE).



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus