Photovoltaïque: premiers modules «made in France»

Le 14 juin 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Cette labellisation a pour mission de booster les modules français
Cette labellisation a pour mission de booster les modules français

Lancé en juillet 2011, le label «Alliance Qualité Photovoltaïque» ou AQPV, vient d’être attribué par le Syndicat des énergies renouvelables (SER) à 5 modules fabriqués par Tenesol.

L’objectif du syndicat est de promouvoir des produits dont les normes de fabrication sont plus exigeantes que la réglementation actuelle, avec l’indication de deux critères: l’assemblage a été réalisé en France et/ou les cellules ont été fabriquées sur le territoire français, rappelle le SER dans un communiqué du 13 juin. Le lancement de la marque AQPV a bénéficié du soutien du gouvernement.

Arnaud Mine, président du SER-Soler insiste sur la forte réactivité des fabricants français, «qui ont su s’organiser et mutualiser leurs efforts pour mettre en avant leurs spécificités dans un contexte particulièrement tendu pour la filière». L’idée d’un label, lancée en janvier 2011, a mis un an et quatre mois à voir le jour.

C’est l’organisme indépendant de certification Certisolis qui s’est chargé d’instruire les dossiers, de vérifier la compatibilité aux normes, de mener des audits de traçabilité sur site et de réaliser des essais.

Une dizaine de modules sont actuellement en cours de labellisation (Bosch Solar Energy, Elifrance, Photowatt, Sillia Energie, Solarezo, Tournaire Solaire Energie). Leur certification pourrait être validée en septembre prochain.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus