Pétrole nigérian: un procès à risques pour l'industrie

Le 11 octobre 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Shell estime que les fuites sont le fait de sabotage.
Shell estime que les fuites sont le fait de sabotage.

Shell, assigné par 4 pêcheurs et fermiers nigérians, doit répondre ce 11 octobre, devant le tribunal de La Haye, de pollution pétrolière dans le delta du Niger; une affaire qui pourrait ouvrir la voie à d'autres poursuites à travers le monde.

Lors d'une audience dans le cadre d'un procès au civil commencé en 2008, les avocats de Shell et des Nigérians prononceront leurs plaidoiries. Les plaignants estiment que Shell est responsable des fuites d'un oléoduc au Nigéria en 2005, et donc de la destruction de leurs terres.

Soutenus par une association de défense de l'environnement néerlandaise, les Nigérians réclament que le pétrolier nettoie les dégâts dans trois villages, s'engage à surveiller et mettre à jour son matériel défectueux, et leur paye des indemnités.
Le pétrogazier anglo-néerlandais assure que les fuites d’hydrocarbures sont la conséquence du sabotage de ses installations.

Un jugement favorable pourrait faire jurisprudence aux Pays-Bas et servir d'exemple dans d'autres pays. L'association espère par ailleurs qu'un jugement, attendu dans plusieurs semaines, servirait d'impulsion pour que la chambre basse du parlement néerlandais change la loi sur la pollution à l'étranger pour les multinationales.

Le 17 juillet dernier, la justice nigériane a infligé à la Major une amende record de 4 milliards de dollars (3,1 milliards d’euros) pour une fuite de pétrole survenue en décembre 2011 [JDLE].

Le Nigeria, huitième exportateur de pétrole au monde et premier producteur d'Afrique subsaharienne avec plus de 2 millions de barils par jour, est le théâtre depuis 50 ans d'une exploitation pétrolière extrêmement polluante.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus