Pétrole: 4 nouveaux forages en Guyane

Le 27 mars 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le Stena Icemax réalisera les 4 forages au large de la Guyane.
Le Stena Icemax réalisera les 4 forages au large de la Guyane.

Shell va réaliser deux nouveaux forages ainsi qu'une nouvelle campagne d'étude sismique au large de la Guyane au cours de l'été 2012, a annoncé ce mardi 27 mars à Cayenne le président de Shell France Patrick Romeo.
 

«Nous allons réaliser deux forages. Le premier, cet été, à quelques kilomètres du réservoir qu'on a déjà foré l'année dernière afin d'avoir une meilleure idée des réserves. Le second, par la suite, sur une autre cible dans notre permis», a déclaré à l'AFP Patrick Romeo
 

«Le second forage dépend des résultats du premier, il sera réalisé avec le même navire plate-forme, le Stena Icemax, un navire de dernière génération avec deux mâts de forage, dont le consortium titulaire du permis de recherche va prendre livraison dans le courant du mois de juin», a poursuivi Patrick Romeo.
 

«Une demande administrative pour ces forages a été déposée. Notre demande couvre 4 puits: 2 en 2012 et 2 en 2013. Les puits futurs dépendront des résultats de cette année car nous sommes dans une phase de prospection», a précisé le responsable.
Par ailleurs, la compagnie va poursuivre sa campagne de sondage sismique du permis Guyane maritime avec la réalisation d'une étude sur une zone plus large du permis afin de mieux connaître le sous-sol.

L'objectif du forage de confirmation est de définir le volume d'hydrocarbures découverts sur le premier puits et le second d'explorer un réservoir voisin détecté lors de la première campagne sismique de Tullow Oil [JDLE].

La nouvelle campagne sismique en 3D permettra d'analyser le reste du sous-sol du permis Guyane maritime (GM-ES-1) pour rechercher des réservoirs similaires à forer dans les deux ans.


Shell est devenu l'opérateur du consortium qu'il forme avec Total, Northpet et Tullow Oil, le 1er février 2012 lors de la mutation et de l'extension du permis de rechercher. Ce permis, qui couvre environ 24.100 km2, a été attribué originellement en 2001, et déjà prolongé en 2007.
Tullow avait effectué les forages qui ont abouti à la découverte de pétrole en septembre 2011, à 2.000 mètres sous le niveau de la mer, puis 4.000 m sous le plancher océanique, à 150 km des côtes de Guyane.

La prolongation du permis d'exploration, le deuxième et dernier renouvellement pour 5 ans, et sa mutation vers le consortium, a été officialisée fin janvier par un arrêté du ministère de l'économie.
Shell possède 45% du projet aux côtés de Total (25%), Tullow Oil (ex-opérateur avec 27,5% des parts) et Northpet Investments (2,5%).



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus