Petite avancée pour les sites de stockages de déchets nucléaires suisses

Le 04 mars 2010 par Valéry Laramée de Tanenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L’ouverture de sites de stockage de déchets nucléaires n’est pas encore pour demain, mais la procédure vient de franchir une nouvelle étape. Le 26 février, l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) a rendu son rapport de faisabilité technique et de sûreté sur les projets de sites étudiés par la Société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs (Nagra) en vue de l'aménagement de deux dépôts en couches géologiques profondes.

Dans son étude, l'IFSN certifie que l'analyse des données de base géologiques faite par la Nagra est «techniquement fondée, complète et retraçable». Le bras technique de l’autorité de sûreté cautionne les domaines d'implantation proposés par la Nagra dans les régions de Südranden, du Weinland zurichois, de la partie nord des Lägeren, du Bözberg, du pied sud du Jura et du Wellenberg.

Son rapport va donc être transmis, pour avis, à la Commission fédérale de sécurité nucléaire. Celle-ci devra statuer dans un délai de deux mois. Sitôt l’avis connu, l'Office fédéral de l’énergie établira un rapport final qui sera envoyé pour concertation aux cantons, aux pays voisins, aux partis et aux associations. La décision de lancer le processus de sélection des sites ne devrait pas démarrer avant 2011. Des études sur sites se dérouleront ensuite entre 2014 et 2019. La Nagra pourra ensuite déposer des demandes d’autorisation pour la construction de ses futurs dépôts.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus