PET opaque: Eco-Emballages mise sur l’innovation

Le 20 février 2017 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Aucun changement sur les lignes de production?
Aucun changement sur les lignes de production?

Trois semaines après le coup de gueule de Ségolène Royal, Eco-Emballages ne s’est toujours pas décidé à pénaliser les fabricants de PET[1] opaque, pourtant difficilement recyclable. Seule avancée: l’éco-organisme lance ce 20 février un appel à projets pour favoriser l’innovation.



[1] Polyéthylène téréphtalate (PET)

 

 

Eco-Emballages ne sort pas son bâton mais son chéquier. Dans un communiqué diffusé ce jour, il dote son appel à projets d’un financement de 25 euros par tonne de PET coloré que tout opérateur acceptera de réceptionner pour le recycler. L’éco-organisme utilisera pour cela l’enveloppe d’1,5 million d’euros déjà annoncée le 1er février.

Plutôt que de pénaliser la production de ce matériau qui est très difficilement recyclable en raison de son film opaque, l’éco-organisme compte sur l’innovation pour cibler trois objectifs principaux. Tout d’abord, il compte «augmenter le seuil d’intégration du PET opaque» sur les lignes de tri (lorsqu’il représente plus de 15% du PET coloré, il n’est plus recyclable). Ensuite, il cherche à trouver d’autres débouchés pour les excédents de PET opaque, comme le «recyclage mécanique, voire chimique» et «la valorisation énergétique», selon son communiqué.

 

Partenariat avec les fédérations

L’appel à projets, que soutiennent les principales fédérations de fabricants et de recycleurs, dont Elipso, Federec, la Fnade, le Syndicat des régénérateurs de plastiques et Valorplast, est ouvert jusqu’au 15 avril 2017.

10.000 t de PET ont été mises sur le marché en 2015. Elles ont été surtout utilisées pour produire des bouteilles de lait longue conservation mais aussi des détergents et des produits d’hygiène. Légèreté oblige, sa production devrait s’accroître fortement dans les années à venir, au risque de plomber davantage le recyclage des emballages en plastique dans l’Hexagone, qui ne dépasse pas 20% aujourd’hui.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus