Pesticides: effet neurotoxique potentiel chez les fœtus

Le 27 octobre 2008 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

De nombreux pesticides utilisés en Europe présentent un risque potentiel d'affecter le développement cérébral des foetus humains, révèle une étude publiée dans Environnemental Health (1).

Puisque les pesticides ciblent le système nerveux des insectes, leur impact sur le développement cérébral chez l'homme est suspecté. Toutefois, cet effet neurotoxique potentiel sur les foetus n'est actuellement pas évalué dans les tests de sécurité sanitaire sur les pesticides.

L'équipe dirigée par Philippe Grandjean de l'école d'Harvard et de l'université du Sud Danemark a passé en revue près de 200 études scientifiques ayant évalué cette question. Les données expérimentales obtenues chez l'animal et les observations effectuées chez les nouveau-nés suggèrent que de nombreux pesticides, incluant les engrais organo-phosphatés, les carbamates, les pyréthroïdes, les éthylènebisdithiocarbamates et les herbicides chlorophenoxy, peuvent être toxiques pour le développement cérébral.

Ces effets délétères peuvent être sévères ou irréversibles. Les auteurs estiment donc que la prévention de l'exposition aux pesticides devrait devenir une priorité de santé publique et appellent à renforcer et compléter les études d'évaluation de la neurotoxicité des pesticides.



(1)  «Potential developmental neurotoxicity of pesticides used in Europe», Marina Bjorling-Poulsen et al., Environnemental Health (publication en ligne le 22 octobre 2008)




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus