Pesticides: des ventes en légère baisse, très relative

Le 31 janvier 2017 par Marine Jobert
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les pesticides, en baisse toute relative.
Les pesticides, en baisse toute relative.
DR

Pour la 1ère fois depuis les débuts d’Ecophyto, les ventes de pesticides en France ont légèrement diminué d’une année sur l’autre. Le plan Ecophyto 2 ambitionne de réduire de 20% l’usage des pesticides d’ici 2021. Et on est encore loin du compte.

 

C’est l’inversion de la courbe chère à François Hollande, mais version agricole. Pour la première fois depuis le lancement du plan Ecophyto en 2008, les ventes de pesticides ont diminué en France. La baisse n’est pas spectaculaire: moins 2,7% entre 2014 et 2015 des Nodu (nombre de doses unités), l’indicateur employée pour caractériser les variations. Et ce chiffre est à mettre en perspective avec les trois années précédentes (+4,2% entre les périodes 2012-2014 et 2013-2015) et en regard du bilan désastreux du plan Ecophyto 1 (+5% par an entre 2009 et 2013). Seule donnée véritablement significative d’un changement dans les usages: la baisse de 14% enregistrée en zones non agricoles, c’est-à-dire essentiellement dans les jardineries.

 

La Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA) a salué cette première baisse, soulignant que c'était la preuve que «l'écologie incitative est plus efficace que l'écologie punitive». «Il faut d'urgence modifier les systèmes de production vers des systèmes de production intégrée et biologique si l'on veut espérer réduire vraiment l'usage de ces pesticides de synthèse dont on connait les dangers pour la santé et l'environnement», a estimé François Veillerette, le porte-parole de Génération futures.

 

 


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus