Perturbateurs endocriniens: 5 substances évaluées par l'Anses

Le 10 octobre 2017 par Marine Jobert
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le triclocarban, PE pour l'homme et l'environnement.
Le triclocarban, PE pour l'homme et l'environnement.
DR

L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) publie son évaluation de 5 substances, dans le cadre de la stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens.pp

A l'heure où les effets des cocktails de molécules commencent à peine à livrer leurs (délétères) secrets, l'Anses publie les résultats d'évaluation de 5 molécules dans le cadre de la stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens (SNPE). Le TMBPF, le triclocarban, le RDP, le dicyclopentadiène et le sulfate d’étain sont-ils des perturbateurs endocriniens (PE)? C'est la question posée à l'agence, chargée d'expertiser au moins 5 substances par an entre 2014 et 2016. Les réponses sont contrastées, et parfois incomplètes.

Rapports. L'Anses publie également trois rapports consacrés à l’état des connaissances sur les usages, les sources d’exposition et la toxicité de plusieurs substances de la famille des polybromés, couramment utilisés comme retardateurs de flamme dans la fabrication de meubles et matériels électroniques. Objectif: caractériser les principaux effets toxiques en lien avec une exposition à ces composés et déterminer les sources majeures d’exposition humaine.

Le TMBPF entre dans la composition de substances chimiques à usage industriel principalement pour la fabrication de résines époxy utilisées pour le revêtement d’emballages métalliques légers pour conditionner tout type de denrées alimentaires, ce qui en fait un successeur du bisphénol A, que l'Anses avait déjà évalué en 2013. On le retrouve également comme matière première pour la fabrication des retardateurs de flamme polycarbonate et comme antioxydant dans les composés de caoutchouc. Selon l'Anses, il ne peut être écarté que le TMBPF puisse, pour l'homme, agir comme un PE par un mode d’action anti-androgénique ou par une signalisation via les récepteurs béta aux œstrogènes.

Pour le RDP (phosphate), présenté par l'industrie comme un retardateur de flamme 'alternatif' (il est utilisé dans le traitement ignifuge de plusieurs polymères et dans plusieurs applications d’ignifugation), le manque de données ne permet pas de conclure sur ses éventuels effets PE.

Substances. Quelles sont les substances au menu des investigations de l'Anses pour 2017? L’homosalate, le triflusulfuron méthyl, le triphényl phosphate, le bisphénol B et le BDE-47. En 2014, ce sont le MTBE, le DEHTP, le DINCH, BHA et le méthyl parabène qui avaient été passés au crible. En 2015, c'était au tour de l’ATBC, du TBC, du BHT, de l'acide téréphtalique, méthyl-salicylate, amitrole et iprodione. Un dossier pour demander une restriction d’usage du bisphénol A en tant que substance extrêmement préoccupante au titre de sa toxicité pour la reproduction a été déposé en 2016 par la France auprès de l’Agence européenne des produits chimiques dans le cadre du règlement Reach.

Le triclocarban est principalement utilisé en tant qu’agent antibactérien et antifongique. A ne pas confondre avec le triclosan, contre lequel un appel de scientifiques renommés a été lancé pour exiger son interdiction mondiale. Sans hésitation, l'Anses estime que la substance a des possibles effets PE pour la santé humaine et l'environnement.

Nouvelles études à venir

Le sulfate d'étain est utilisé dans les secteurs de la construction (préparation pour ciment), dans l’industrie chimique, ainsi que pour la galvanoplastie. L'inanité et l'insuffisance des études disponibles rendent nécessaires de nouvelles investigations. Le dicyclopentadiène, dont le tonnage actuel est supérieur à 100.000 tonnes, est utilisé comme intermédiaire de synthèse pour la fabrication d’autres substances et en tant que monomère pour la fabrication de polymères. Il devra faire l'objet de nouvelles études, faute de pouvoir arriver à des conclusions sur ses effets sur la fertilité et le développement.

 

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus