Pérou: vers une interdiction de l'amiante

Le 05 octobre 2005 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Après des années d'hésitation due à la pression des pays producteurs d'amiante, le gouvernement péruvien a décidé d'interdire l'amiante. Publié au Journal officiel du Pérou le 26 septembre, un projet de décret du ministère chargé de la santé établit cette prohibition qui devrait entrer en vigueur à la fin du mois d'octobre, suite à une consultation de 30 jours. En outre, le texte prévoit une valeur limite d'exposition pour les salariés de 0,1 fibre par centimètre cube (cc). Le pays importait 1.000 tonnes d'amiante chaque année. La fibre entrait jusqu'à présent dans la fabrication du ciment destiné aux habitations des quartiers les plus démunis des grandes villes. Elle était aussi utilisée dans les industries automobile et textile. Une proposition de loi avait déjà été déposée en août 2002 pour une interdiction totale à l'horizon du 1er janvier 2004 mais l'ajout de nombreux amendements introduisant des dérogations avait complètement modifié le projet initial. Sur le continent américain, l'Argentine, le Chili, le Honduras et l'Uruguay ont déjà interdit l'amiante.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus