Perchlorate: l’EPA refuse de réglementer

Le 07 octobre 2008 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) a refusé d’instaurer une norme de sécurité concernant le perchlorate dans l’eau potable, d’après un article du Washington Post paru samedi 4 octobre.

Cette substance toxique utilisée par l’industrie aérospatiale, les bases militaires et les usines de feux d’artifice, a été associée à des dysfonctionnements de la thyroïde chez les femmes enceintes et les enfants.

Dans un communiqué diffusé vendredi 3 octobre, l’EPA indique que son «analyse approfondie des données scientifiques relatives aux effets sur la santé de l’exposition au perchlorate présent dans l’eau potable [a montré que] dans plus de 99% des systèmes publics de distribution d’eau, le perchlorate se retrouve à des concentrations non dangereuses pour la santé». Avant de conclure qu’une réglementation sur ce produit n’apparaît pas nécessaire.

D’après le quotidien américain, la Maison blanche aurait supprimé des données scientifiques révélant certains risques associés à ces substances chimiques, détectées dans l’eau de 35 Etats américains, afin de satisfaire le lobby du département de la Défense et du Pentagone (1).

Le public dispose de 30 jours pour déposer des avis sur cette résolution préliminaire avant la promulgation du texte final de l’EPA. Les députés démocrates et les associations de défense de l’environnement ont vivement critiqué cette décision de l’administration américaine, selon le Washington Post.

(1) voir l'article du JDLE "Eau potable: l’EPA pourrait ne pas réglementer le perchlorate"


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus