Pénurie d’eau en Bretagne!

Le 25 novembre 2011 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Faute de pluie suffisante depuis septembre, les réserves hydrauliques sont au plus bas en Bretagne en cette fin d'année, ce qui a entraîné un appel à la vigilance des préfectures des départements les plus touchés, Côtes-d'Armor et Ille-et-Vilaine.

Une nouvelle période de sécheresse, après un été pluvieux, impose que des efforts de réduction de consommation d'eau soient effectués par tous les consommateurs: particuliers, industriels, collectivités, explique la préfecture d'Ille-et-Vilaine, dans un communiqué diffusé sur son site internet.

L'Ille-et-Vilaine craint même que pour certaines retenues, la couverture des besoins d'alimentation en eau potable ne dépasse pas le 20 décembre.

Dans un communiqué publié aujourd’hui 25 novembre, le préfet des Côtes-d'Armor a lui aussi appelé les particuliers, collectivités et professionnels à veiller à une utilisation économe de l'eau potable et à lutter contre le gaspillage.

Des mesures de restriction pourraient être décidées si cette situation exceptionnelle se prolongeait, ajoute la préfecture.

En France, le déficit pluviométrique global en octobre était de 45%. Selon le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), près de 8 nappes phréatiques sur 10 (79%) affichaient un niveau inférieur à la normale au 1er novembre.

Les nappes affichent également un niveau inférieur à la normale dans la plus grande partie du Bassin parisien et dans le Sud-ouest, selon lacarte de l'état des nappes d'eau souterraine publiée la semaine dernière.

 
 


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus