Pêche: réunion du 1er Conseil consultatif régional

Le 09 novembre 2004 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le comité exécutif du Conseil consultatif régional de la mer du Nord, rassemblant des professionnels de la pêche, s'est réuni pour la première fois la semaine dernière. Six autres CCR devraient bientôt suivre pour animer la Politique commune de la pêche (PCP).

Vendredi dernier, s'est tenue la première réunion du comité exécutif du Conseil consultatif régional (CCR) de la mer du Nord à Edimbourg (Ecosse). Créé par une décision du Conseil 2004/585/CE, les CCR sont composés aux deux tiers de professionnels et pour un tiers d'associations appartenant aux pays riverains. Le CCR de la mer du Nord comprend ainsi 18 professionnels (deux par pays frontaliers) et six associations dont plusieurs organisations non-gouvernementales (ONG) de défense de l'environnement. Bientôt créée pour d'autres régions, cette organisation est conçue comme un cadre permanent de discussions et de travail entre les acteurs de la pêche. Une collaboration approfondie avec les organismes scientifiques assurera la collecte de données plus fiables et plus fédératrices sur l'état des stocks de certaines espèces et donc sur l'établissement des quotas entre pays riverains et les limitations d'effort de pêche.

Pilier de la Politique commune de la pêche (PCP), le CCR émettra des recommandations et des suggestions sur tous les aspects de la pêche à la Commission européenne et aux États membres et participera ainsi plus étroitement au processus décisionnel. "Le pôle des professionnels est enfin pris en compte alors qu'il était jusqu'ici peu écouté au profit surtout des législateurs et des scientifiques!", se réjouit Pierre-Georges Dachicourt, président du Comité national des pêches maritimes et des élevages marins, qui fait partie du comité exécutif du CCR de la mer du Nord. "Nous allons pouvoir travailler sur le long terme et aider à la mise en oeuvre de la politique commune", poursuit le président. Le calendrier ne sera précisé qu'en janvier, mais l'issue de la première rencontre fait craindre à Pierre-Georges Dachicourt que les réunions ne portent que sur les thématiques environnementales comme la reconstitution des stocks: "certes elles font partie de notre métier. Toutefois nous ne devons pas omettre les aspects économiques et sociaux de notre métier".

Six autres CCR devraient voir le jour dans pour les régions de la mer Baltique, de la mer Méditerranée, des eaux occidentales septentrionales, des eaux occidentales australes, et pour les stocks pélagiques (merlan bleu, maquereau, chinchard, hareng), ainsi que pour la flotte de pêche en haute mer. Une contribution financière de l'Union européenne (UE) est prévue durant les cinq premières années d'existence des CCR.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus