Pêche: moins d’infractions en Europe

Le 15 avril 2019 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
L'EFCA a procédé à près de 27.000 inspections en 2018
L'EFCA a procédé à près de 27.000 inspections en 2018

Le nombre d’infractions à la réglementation sur la pêche a baissé l’an dernier en Europe, alors que le nombre d’inspections a progressé, indique l’Agence de contrôle de la pêche (EFCA).

714 infractions présumées ont été constatées en 2018 par les inspecteurs de l’agence européenne basée en Espagne. Soit une régression de 14% par rapport à l’année précédente, alors que les inspections ont augmenté, selon le communiqué publié le 11 avril. Au total, 26.922 interventions ont été réalisées en 2018, contre 20.956 en 2017 (+28%).

Captures mal enregistrées et engins illégaux

En collaboration avec les Etats membres, l’agence de contrôle avait identifié trois types de risque prioritaires. Résultat: le plus grand nombre d’infractions provient du non-respect de l’obligation d’enregistrer les captures et du recours à des engins illégaux. Quant à l’obligation de débarquement, dont l’entrée en vigueur s’étale entre 2015 et 2019 selon les espèces et les zones de pêche, l’Efca se passe de commentaire. Elle n’est pas pour autant respectée. Selon la chercheure Clara Ulrich, spécialiste des prises accessoires à l’université danoise DTU Aqua, elle se heurte à «une très forte opposition des pêcheurs».

Surveillance électronique

Autre nouveauté: l’Efca accroît sa surveillance des journaux de bord électroniques des navires de pêche (Electronic recording and reporting system ou ERS), qui regroupent les données sur les captures, débarquements, ventes et transbordements. Des informations précieuses, notamment pour lutter contre la pêche illégale. Au total, l’agence a capté l’an dernier 34,7 millions de données, en hausse de 14% par rapport à 2017.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus