Pêche: inquiétudes sur les stocks

Le 15 juin 2005 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Dans un rapport du 10 juin, le Conseil international pour l'exploration de la mer (Ciem), qui émet des avis scientifiques, affirme que les stocks européens de cabillaud, d'anguille et d'anchois se situent à des niveaux très bas. Il demande l'arrêt immédiat de la pêche d'anchois dans le golfe de Gascogne jusqu'à ce que des preuves de l'amélioration des stocks soient apportées. Il s'inquiète aussi des stocks de cabillaud dans la mer Baltique et le détroit de Kattegat (entre la Suède et le Danemark), une zone pour laquelle il requiert une forte baisse des efforts de pêche. Enfin, il préconise des mesures de reconstitution pour l'anguille et même une interdiction complète en 2006. Le rapport note toutefois des efforts sur le hareng d'Ecosse et de la mer du Nord. La Commission européenne a annoncé depuis qu'elle avait impulsé une procédure pour la prise de mesures d'urgence concernant la pêche aux anchois dans le golfe de Gascogne. Les conseils scientifiques du Ciem, basés sur les données transmises par les Etats membres, servent à la Commission européenne pour fixer les quotas annuels de pêche. Ils sont souvent remis en cause par la profession des pêcheurs en raison notamment du manque d'uniformité des informations provenant de chaque pays de l'Union européenne (UE).




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus