Pêche illicite: Bruxelles délivre un avertissement à la Thaïlande

Le 21 avril 2015 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Ne pas tracer ses poissons, c'est s'exposer à des interdictions d'exporter.
Ne pas tracer ses poissons, c'est s'exposer à des interdictions d'exporter.

Carton jaune pour la Thaïlande. Ce mardi 21 avril, la Commission européenne vient d’adresser un ultime avertissement à Bangkok. L’exécutif communautaire estime que le royaume asiatique n’est pas en mesure de certifier la légalité de ses produits de la mer exportés vers l’Union européenne. Ce qui contrevient à la législation européenne réprimant la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN).

carton rouge

La Thaïlande dispose d’un délai «raisonnable» pour améliorer sa législation et son système de contrôle des pêches. Faute de quoi, elle pourrait se voir notifier une interdiction d’exportation des poissons et fruits de mer vers les 28, le fameux «carton rouge».

dialogue en cours

Le Ghana et Curaçao, qui ont reçu un avertissement formel de la Commission en novembre 2013, élaborent actuellement une nouvelle législation et améliorent leurs systèmes de surveillance, de contrôle et d'inspection. «Par conséquent, le processus de dialogue et de coopération avec ces pays est toujours en cours», précise la Commission dans un communiqué.

4 pays sanctionnés

Bruxelles a adressé un avertissement formel en juin 2014 à la Papouasie-Nouvelle-Guinée, puis en décembre 2014 aux Iles Salomon, aux Tuvalu, à Saint-Christophe-et-Nevis et à Saint-Vincent-et-les-Grenadines. En outre, des mesures de rétorsions commerciales ont été décidées à l’encontre du Cambodge, de la Guinée, du Belize et du Sri Lanka, pays réputés peu coopératifs.

lourde fraude

Selon la Commission, le chiffre d’affaire annuel de la pêche illégal est de l'ordre de 8 à 19 milliards d'euros. Chaque année, de 11 à 26 millions de tonnes de poissons sont capturées de manière illicite, soit 15% environ des captures au niveau mondial.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus