Pêche illégale: les nouvelles sanctions de Bruxelles

Le 24 mai 2017 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les îles Saint-Vincent-et-les-Grenadines, les Comores et le Libéria sont visés
Les îles Saint-Vincent-et-les-Grenadines, les Comores et le Libéria sont visés

La Commission européenne a sommé les îles de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, l’archipel des Comores et le Libéria de mieux lutter contre la pêche illégale.

 

Selon un communiqué diffusé le 23 mai, Bruxelles annonce avoir donné un avertissement aux îles Saint-Vincent-et-les-Grenadines pour «le manque de contrôle des navires battant leur pavillon». Selon la Commission, de nombreux navires opèrent illégalement dans l’Atlantique et leurs cargaisons sont déchargées à Trinité-et-Tobago. Deux de ces navires sont d’ailleurs inscrits sur la liste noire internationale établie par les organisations régionales de gestion des pêches.

 

Carton rouge aux Comores

Les Comores reçoivent pour leur part un carton rouge pour l’usage abusif de son drapeau comme pavillon de complaisance. «La plupart de la flotte comorienne n’a rien à voir avec le pays et viole le droit international, le plus souvent dans les eaux d’Afrique de l’Ouest, en pratiquant le transbordement de navire à navire», souligne la Commission européenne. L’archipel avait déjà reçu un carton jaune de Bruxelles en octobre 2015. Cette sanction n’aura toutefois aucune conséquence majeure pour les Comores puisqu’elles n’exportent pas de poissons vers l’Union européenne.

 

Le Libéria pointé du doigt

Avec 100 navires, le Libéria représente la deuxième plus grande flotte de pêche au monde. Mais les autorités nationales n’ont pas les moyens de contrôler l’ensemble des bateaux. «Des mesures ont été prises, notamment pour réformer la législation sur la pêche mais aucun progrès tangible n’a suivi», conclut Bruxelles, qui a lancé la première étape d’une procédure à l’encontre du Libéria (pré-identification). Un plan d’action de 6 mois lui a été proposé par la même occasion pour rectifier le tir.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus