Pêche illégale: carton jaune à Taïwan et aux Comores

Le 01 octobre 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Jusqu'à 26 millions de tonnes illicites par an
Jusqu'à 26 millions de tonnes illicites par an

La Commission européenne poursuit ses actions coups de poing contre la pêche illégale. Après la Thaïlande en avril, elle a distribué, ce 1er octobre, des cartons jaunes à Taïwan et aux Comores. Si ces Etats n’améliorent pas leur politique au cours des 6 prochains mois, ils seront classés comme des pays non coopératifs dans la lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN), prévient l’exécutif dans un communiqué.

Taïwan est pointé du doigt pour les lacunes de son système juridique lié à la pêche, ainsi que l’insuffisance de son système de sanction, de contrôle et de surveillance. Les Comores, quant à elles, ont délégué en partie la gestion de la flotte de pêche à une société privée offshore.

Bruxelles profite de l’occasion pour retirer ses avertissements au Ghana et à la Papouasie Nouvelle Guinée, estimant que les deux pays ont «considérablement réformé leur système de gouvernance des pêches».

Entre 11 et 26 millions de tonnes de poissons seraient capturés chaque année de façon illicite à l’échelle mondiale, pour une valeur d’environ 10 milliards d’euros selon l’Union européenne.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus