Pêche illégale: Bruxelles menace les Philippines et la Papouasie Nouvelle-Guinée

Le 10 juin 2014 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Carton jaune pour lutte inefficace contre la pêche illégale
Carton jaune pour lutte inefficace contre la pêche illégale

Si elles n’accentuent pas leur lutte contre la pêche illégale, les Philippines et la Papouasie Nouvelle-Guinée rejoindront le Belize, le Cambodge et la Guinée et se verront refuser le marché européen pour leurs produits de la mer. Ce carton jaune a en effet délivré, ce 10 juin, par la Commission européenne.

 

Selon l’Organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO), les Philippines représentent le 12ème plus grand producteur de poissons au monde. De son côté, la Papouasie Nouvelle-Guinée a capturé 700.000 tonnes de poissons en 2012.

 

Des progrès sont attendus dans les 6 prochains mois, prévient Bruxelles qui va entamer un dialogue formel avec ces deux pays pour qu’ils intègrent des actions efficaces dans leur plan national de lutte contre la pêche illégale.

 

«La pêche illicite, non déclarée et non réglementée, touche 1 poisson sur 5 pêché en mer dans l’Union européenne, soit environ 17 milliards d’euros par an», rappelle l’ONG américaine Pew, qui salue la décision de la Commission européenne, prise au nom du règlement INN entré en vigueur en 2010. L’association préconise toutefois de créer une base de données de certificats électroniques de capture pour améliorer et harmoniser les contrôles portuaires.

 

Les Philippines et la Papouasie Nouvelle-Guinée rejoignent 3 autres pays déjà inscrits sur la liste jaune: Curaçao, Ghana et Corée du Sud. 5 des 8 pays ayant reçu un avertissement en 2012 ont toutefois amélioré leur contrôle et leurs sanctions de la pêche illégale. Il s’agit de Fiji, Panama, Sri Lanka, Togo et Vanuatu.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus