Pêche illégale: accord sur un projet de traité international

Le 04 septembre 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le texte final du traité visant à prohiber l'accès des ports aux navires pratiquant la pêche illégale, non déclarée et non réglementée, a fait l'objet d'un accord entre 91 pays, a annoncé mardi 1er septembre l'Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Premier traité mondial portant sur ce problème, il devrait permettre d'endiguer l'entrée sur les marchés internationaux de poissons capturés illégalement. Il prévoit que les pays prennent des mesures pour renforcer les contrôles dans leurs ports: demande d'autorisation préalable pour les navires de pêche étrangers, incitations aux inspections régulières, partage d’informations sur les navires «illégaux» et aides aux pays en développement.

«En entravant l'aménagement responsable des pêches, la pêche illégale nuit à la productivité des pêches ou porte à leur effondrement, a souligné Ichiro Nomura, sous-directeur général de la FAO pour les pêches et l'aquaculture. Ce traité représente un progrès sensible vers son élimination.»

L’examen final et l’adoption officielle du traité par la Conférence de la FAO aura lieu en novembre prochain. Pour entrer en vigueur, il devra ensuite être approuvé par au moins 25 pays.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus