Pêche en eaux profondes : les quotas 2011-2012 en baisse

Le 06 octobre 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

La Commission européenne a présenté ce mercredi 6 octobre ses propositions de quotas de pêche pour certains stocks de poissons d'eaux profondes[1] pour 2011 et 2012, dans les eaux de l’UE et dans les eaux internationales de l’Atlantique du Nord-est.

Conformément aux avis scientifiques[2], les quotas pour la pêche en eaux profondes ne seront pas augmentés par rapport à ceux de 2009-2010, indique Bruxelles dans son communiqué. Les totaux admissibles des captures (TAC) par espèce et par zone ont été réduits au maximum de 15 % par an, par rapport à 2010. Par ailleurs, la pêche en eaux profondes des requins et de l’hoplostète orange sera progressivement interdite.

Depuis la mise en place d’une réglementation de la pêche en eaux profondes en 2003, les TAC ont considérablement baissé, souligne la Commission. Les espèces qui y vivent ont une croissance lente et vivent longtemps, ce qui les rend particulièrement vulnérables à l'activité de pêche.

 



[1] Sabre noir, béryx, grenadier de roche, hoplostète orange, lingue bleue, dorade rose, mostelles et les requins des grand fonds.

 

[2] Conseil international pour l’exploration des mers et le Comité scientifique, économique et technique pour les pêches

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus