Pavillon Bleu bleu des communes et des plages 2011

Le 30 mai 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le jury du Pavillon bleu a publié le 27 mai le nom des 120 communes lauréates pour 2011. Au total, 358 plages se voient attribuer le fameux label garantissant une bonne gestion environnementale des zones côtières et des eaux intérieures.
 
Mené au niveau international par l’ONG Foundation for Environmental Education (FEE), le programme Pavillon bleu concerne aujourd’hui 3.450 sites dans le monde. Après les ports de plaisance (dans le JDLE), honneur aux communes et à leurs plages.
 
Il s’agit d’une démarche volontaire, qui, au travers de «critères d’excellence en matière d’éducation et d’information à l’environnement, de gestion environnementale, de gestion de la qualité de l’eau et des milieux, de sécurité et de services», permet «d’engendrer un cercle vertueux de bonne conduite environnementale», peut-on lire dans le communiqué du 27 mai.
 
Par exemple, le Pavillon bleu alertait en 2009 l’ensemble des communes littorales françaises sur les risques engendrés par les algues vertes se déposant sur les côtes. «Ces échouages croissants sur les plages, au-delà de leur impact visuel pénalisant les activités touristiques, peuvent être à l’origine de risques sanitaires», rappelle le Pavillon pour qui l’information et la sensibilisation des touristes sont «essentielles pour garantir la sécurité sur les plages impactées».
 
19 communes continentales sont labellisées en 2011, et 5 nouveaux lauréats font leur apparition: Royan (17), Tamnies (24), Nevez (29), Gouville sur Mer (50) et Banyuls sur Mer (66). On compte 26 communes Pavillon bleu dans le Languedoc-Roussillon, 20 en Provence-Alpes-Côte-d’Azur, 15 pour les Pays de la Loire et 11 en Basse Normandie.
 
Le Pavillon bleu est très bien représenté dans l’Hérault (12 communes labellisées), dans le Var (10 communes), en Gironde, et en Vendée (8 communes).
 
Chez nos voisins européens, l’Espagne se situe en haut de l’affiche avec 511 plages et 92 ports labellisés «Bandera Azul» en 2011, des chiffres légèrement inférieurs à ceux de 2010. La Grèce avait, en 2010, 412 plages et 9 ports Pavillon bleu tandis que l’Italie faisait moins bien avec 230 plages et 61 ports.
 
En 2013, le nouveau critère «Eau de baignade» sera mis en application. Il s’agit de prendre en compte la directive 2006/7 sur les eaux de baignade. En effet, l’entrée en vigueur de ce texte se fait progressivement entre 2007 et 2015. Outre la mise en place d’un nouveau classement avec 4 niveaux de qualité concernant la qualité des eaux («excellent», «bon», «suffisant» ou «insuffisant»), elle contraint les gestionnaires à réaliser un profil de vulnérabilité des eaux de baignade afin d’identifier les sources de pollution et d’y remédier. La Commission européenne a ainsi fixé comme objectif d'atteindre en 2015 le niveau de qualité au moins «suffisant» pour toutes les eaux de baignade. A la fin de la saison balnéaire en 2013 le premier classement de la qualité des eaux de baignade sera donné sur la base des résultats recueillis pendant les 4 saisons balnéaires précédentes.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus