Patricia Blanc débarquée de la DGPR et nommée à l’AESN

Le 06 janvier 2016 par Yves Leers
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Patricia Blanc saute des risques à l'eau.
Patricia Blanc saute des risques à l'eau.
Préfecture du Nord

Son successeur est Marc Mortureux, ex-patron de l'Anses.

La directrice générale de la prévention des risques (DGPR) du ministère de l'écologie, Patricia Blanc, a été subitement débarquée de son poste et nommée dans la foulée directrice générale de l'Agence de l'eau Seine Normandie (AESN), où elle remplace Michèle Rousseau depuis le 1er janvier. Son successeur à la tête de la DGPR est un autre ingénieur des Mines, Marc Mortureux. Nommé par décret présidentiel publié le 26 décembre au Journal officiel, il était directeur général de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) depuis juillet 2010.

première femme en charge d'une direction métier

Polytechnicienne et ingénieure en chef des Mines, Patricia Blanc, 42 ans, avait succédé fin 2012 à Laurent Michel (qui avait été nommé directeur général de l’énergie et du climat). Experte reconnue de la prévention des risques et des pollutions, elle avait été la première femme à la tête d’une direction générale «métier» du ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie. Elle était chargée d’animer l'administration centrale et les services déconcentrés du ministère sur ces questions, mais aussi de coordonner l'action de l'ensemble des parties prenantes des politiques de protection contre les nuisances et les pollutions et des actions de prévention des risques. Elle avait été auparavant chef du service de la prévention des nuisances et de la qualité de l’environnement, toujours à la DGPR, et antérieurement chef du service de l’environnement industriel. A la DGPR, elle était chargée notamment de la coordination interministérielle des politiques de prévention des risques majeurs, de lutte contre le bruit et de gestion des déchets, et même des organismes génétiquement modifiés (OGM).

L'ex-patron de l'Anses

Aucun nom n’a encore été évoqué pour prendre la tête de l’Anses, après le départ précipité de Marc Mortureux, 54 ans. Après avoir été directeur de cabinet de Luc Chatel à la consommation et l’industrie, puis conseiller spécial du même Luc Chatel au ministère de l’éducation, il a rejoint l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) comme directeur général en 2009 avant d’être nommé un an plus tard à la tête de l’Anses. A la DGPR, un de ses premiers dossiers concernera la question de l’agrément des éco-organismes des filières emballages ménagers pour les 6 prochaines années.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus