Pas de risque sanitaire lié aux colorations

Le 26 mai 2005 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Une étude espagnole publiée le 25 mai dans le Journal of the american medical association (Jama), montre qu'aucun lien n'est établi entre l'apparition d'un cancer et l'utilisation d'une coloration pour cheveux. La recherche de l'université de Santiago de Compostela a consisté à rassembler et à analyser des données issues de 79 études réalisées dans 11 pays. Le résultat de la recherche doit rassurer les fabricants de teintures, qui couvrent un marché comprenant plus d'un tiers de la population féminine et 10% des hommes âgés de plus de 40 ans en Europe et en Amérique du Nord. De manière plus précise, le risque de cancer du cerveau et des seins semble nul. Des études complémentaires devraient toutefois être réalisées sur le risque lié aux cancers hématopoiétiques (leucémies, lymphomes, etc.) pour lesquels les résultats de la recherche sont moins tranchés. En outre, les chercheurs appellent à des études plus poussées sur l'impact sanitaire des colorations sur les employés des salons de coiffure qui manipulent des produits plus concentrés et connaissent des temps d'exposition plus longs.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus